un Préfet qui ne mâche pas ses mots à un Maire qui dérape !

A Prusy, dans l’Aube : un préfet ose parler franc à un maire qui dérape  


 

prefet.jpg

 

C’est assez rare pour qu’on en parle, un Préfet qui ne mâche pas ses mots à un Maire qui dérape !  Rassurez-vous, ça ne se passe pas dans le Nord-Pas de Calais. Ici, le Préfet semble très peu concerné par les dérapages répétés du Maire de Saint Souplet, depuis longtemps hors-la-loi. Avec la bénédiction tacite d’une l’admnistration plus soucieuse de sa tranquillité que de faire respecter les lois basiques qui règlent le fonctionnement des collectivités et les mots « Liberté, Egalité, Fraternité » plus inscrits sur les frontons que dans les actes quotidiens de notre petite collectivité.  « Les habitants … vous ont élu pour gérer leur commune dans le respect de la loi et dans un esprit de dialo­gue, de concertation et de respect réciproque. Je vous demande ins­tamment de prendre vos respon­sabilités afin de mettre un terme à cette situation indigne. »  Un Préfet qui en a, dirait-on trivialement. Voilà des propos qu’on aimerait pouvoir lire dans les écrits de notre administration départementale du Nord-Pas de Calais, là où cela se justifie, dans l’intérêt public.  Merci au lecteur de ce blog qui a eu l’amabilité de me transmettre cette coupure de presse datée du 19 juillet 2010. C’est toujours utile de savoir et de faire savoir que les citoyens qui réagissent à des comportements inacceptables ne sont pas seuls au monde.   Dans l’Est-Eclair, journal local du Pays de Chaource (Aube), avec le Maire de Prusy, le Préfet n’en fait pas tout un fromage, dans une situation qui n’est guère différente de celle que nous connaissons à Saint Souplet-Escaufourt, à quelques détails près.  




Archive pour octobre, 2010

un Préfet qui ne mâche pas ses mots à un Maire qui dérape !

A Prusy, dans l’Aube : un préfet ose parler franc à un maire qui dérape  


 

prefet.jpg

 

C’est assez rare pour qu’on en parle, un Préfet qui ne mâche pas ses mots à un Maire qui dérape !  Rassurez-vous, ça ne se passe pas dans le Nord-Pas de Calais. Ici, le Préfet semble très peu concerné par les dérapages répétés du Maire de Saint Souplet, depuis longtemps hors-la-loi. Avec la bénédiction tacite d’une l’admnistration plus soucieuse de sa tranquillité que de faire respecter les lois basiques qui règlent le fonctionnement des collectivités et les mots « Liberté, Egalité, Fraternité » plus inscrits sur les frontons que dans les actes quotidiens de notre petite collectivité.  « Les habitants … vous ont élu pour gérer leur commune dans le respect de la loi et dans un esprit de dialo­gue, de concertation et de respect réciproque. Je vous demande ins­tamment de prendre vos respon­sabilités afin de mettre un terme à cette situation indigne. »  Un Préfet qui en a, dirait-on trivialement. Voilà des propos qu’on aimerait pouvoir lire dans les écrits de notre administration départementale du Nord-Pas de Calais, là où cela se justifie, dans l’intérêt public.  Merci au lecteur de ce blog qui a eu l’amabilité de me transmettre cette coupure de presse datée du 19 juillet 2010. C’est toujours utile de savoir et de faire savoir que les citoyens qui réagissent à des comportements inacceptables ne sont pas seuls au monde.   Dans l’Est-Eclair, journal local du Pays de Chaource (Aube), avec le Maire de Prusy, le Préfet n’en fait pas tout un fromage, dans une situation qui n’est guère différente de celle que nous connaissons à Saint Souplet-Escaufourt, à quelques détails près.  

PCF Bretagne : la campagne ... |
algerie, ses enfants, sa force |
Conseil Consultatif des Cit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | renouveau conservateur
| Blog officiel de Ousmane Ma...
| METTONS NOUS AU TRAVAIL !!!...